sapiacaine2coeur

PASSION RUGBY EN VERT ET NOIR
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ITW DE LAURENT TRAVERS

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: ITW DE LAURENT TRAVERS   Lun 26 Nov 2007 - 22:27

MONTAUBAN / LAURENT TRAVERS :
« Il faut rester humble »
26 novembre 2007 - 19 h 18 - Pierrick TAISNE
Même si Montauban occupe les hauteurs du championnat, son entraîneur refuse de s’enflammer. L’objectif de Laurent Travers est simple : gagner au moins huit matchs pour rapidement assurer le maintien.




Quel est votre sentiment sur le début de saison de Montauban ?
On ne va pas faire la fine bouche mais notre début de saison aurait pu être encore meilleur si nous avions accroché la victoire à Bourgoin. Mais aujourd’hui, ce qui nous importe le plus, c’est d’enregistrer au plus vite les dix victoires nécessaires au maintien. Nous en sommes à deux, il nous en reste donc huit à glaner sur les 23 matchs qu’il reste.

Contre Brive, Montauban a fait la course en tête. On imagine qu’il s’agit de la meilleure manière de gérer son match…
Pour éviter de se mettre la pression et d’avoir la peur de perdre, c’est important de rapidement mener au score. Ça nous permet de garder la confiance, d’oser et de tenter quand cela nous est possible.

Surtout, vous avez marqué à cinq reprises…
Pour pouvoir faire du jeu, il faut deux équipes, mais également des conditions climatiques favorables et pas mal d’autres ingrédients comme notre conquête et la vitesse de libération des ballons. Quand ces ingrédients sont présents, c’est tout de suite beaucoup plus facile. Quand les percussions sont moins intenses ou les nettoyages moins bien maîtrisés, les libérations sont moins bonnes et il est difficile de mettre de la vitesse.

Comment avez-vous senti les Brivistes, actuellement en plein doute ?
J’évite toujours de penser pour les autres équipes. Je me vois mal donner des leçons à qui que ce soit. Il faut vivre dans le club et avec les joueurs pour pouvoir exprimer un avis. Une équipe qui est dans le doute a toujours plus de difficulté à relancer la machine. Mais que ce soit à Brive ou ailleurs, c’est toujours la difficulté.

Les avez-vous sentis douter ?
Non car c’est une équipe très agressive. Mais quand on commence à prendre le score, il y a les maux de tête qui reviennent et les pensées des matchs précédents qui surgissent avec la possibilité de perdre un troisième match. C’est à ce moment que le doute s’installe et c’est comme ça que cela se passe dans toutes les équipes.

« Pas en mesure de prendre qui que ce soit à la légère »

Etait-ce important d’engranger des victoires pour ne pas se mettre la pression alors que vous affrontiez des équipes à votre portée en ce début de saison…
Tout à fait, même si aurait aimé prendre plus de points. Ce qui nous intéresse c’est de mettre un œuvre un plan de jeu qui nous permette d’assurer au plus vite notre objectif. On ne s’occupe pas des autres équipes et, quelque soit notre calendrier, notre but était le même : gagner le maximum de matchs.

Montauban affiche-t-il toujours autant de certitudes à Sapiac ?
Il est difficile de le dire après trois journées. Je n’oublie pas qu’il y a trois semaines, après notre match contre Castres, on nous disait qu’on n’était pas très performants. Il ne faut pas jeter les joueurs après une contre-performance et leur dire qu’ils seront champions après une grosse performance. Il faut rester humble et continuer notre bonhomme de chemin.

Lors de la prochaine journée, vous affrontez Auch, toujours à la recherche d’une victoire et concurrent direct au maintien…
Il ne faudra surtout pas penser à cela, ce serait leur faire injure. Quand on connaît les vertus de cette équipe gersoise, on peut s’apercevoir qu’elle perd tous ses matchs de très peu. Ça va être un match très différent de celui de Brive. Il y aura beaucoup de combat et d’agressivité, et ce serait un manque de réalisme que de dire que nous allons prendre des points à Auch. Si on part dans cette optique, on pourrait avoir une grosse désillusion. On sait que les Gersois vendront chèrement leur peau.

Est-ce sur ce secteur que vous allez insister ?
Oui, car on ne prend aucun match à la légère. On fait partie des petites équipes et nous ne sommes pas en mesure de prendre qui que ce soit à la légère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: ITW DE LAURENT TRAVERS   Lun 14 Avr 2008 - 16:02

MONTAUBAN / LAURENT TRAVERS :

« On ne recrute jamais par hasard
»
Jean-François PATURAUD - lundi 14 avril 2008 - 12h44

En s’imposant face à Auch, Montauban a assuré son maintien dans le Top 14. Une grosse satisfaction pour le co-entraîneur Laurent Travers qui prépare déjà la saison prochaine avec plusieurs arrivées.





Laurent Travers, comment jugez-vous la victoire obtenue face à Auch (30-19) ?C’était un match de reprise. Après huit jours de coupure, c’est toujours très compliqué. Il faut se remettre dans le rythme. Cela peut être vraiment très dangereux. Nous avons malheureusement une grosse déception à cause de ce point de bonus offensif perdu en fin de match (ndlr : suite à un essai d’Aguillon). Les Auscitains n’ont rien lâché et font tout pour ne pas fausser le championnat.

Cette victoire était-elle impérative ?Pour nous, il était très important de l’emporter pour arriver à la barre des 40-42 points qui devrait nous permettre de nous maintenir. On pourra aborder les neuf prochaines rencontres avec beaucoup moins de pression.

Et des objectifs désormais plus élevés ?
On ne va pas regarder plus vers le haut mais prendre les matchs un par un. Nous sommes de toute façon obligés (rires). L’objectif numéro un est atteint. C’est aux joueurs et à nous de voir ce qui est possible. On restera toujours dans notre objectif qui est de ne rien lâcher. On verra à trois ou quatre journées de la fin où on en est. En regardant les difficultés de Dax et Auch, les promus, on se rend compte de la grosse performance de Montauban et Albi la saison dernière. C’est très bien de confirmer cette année. Nous sommes encore très loin de la fin du championnat. Et si nous venions à être européens, ce serait comme un titre de champion de France pour un club comme le nôtre. On sait que l’argent ne fait pas tout mais cela y contribue. C’est comme le bonheur. On ne doit pas oublier que nous avons un budget de 8,8 M€.

« Nous gardons les pieds sur terre »
Cela ne vous empêche pas d’être d’ores et déjà très actifs sur le marché des transferts. Qu’attendez-vous notamment d’un garçon comme Julien Laharrague ?
Tous les joueurs doivent nous montrer sur le terrain qu’ils ont le niveau pour rivaliser. Il est hors de question de se servir du CV de tel ou tel joueur. C’est d’abord à eux de nous montrer qu’ils ont le niveau et qu’ils peuvent nous amener un plus. On ne pourra dire que le recrutement est bon ou non que lorsque les joueurs auront fait leurs preuves.

Vous semblez tout de même ambitieux avec également l’officialisation des arrivées de Silviu Florea, pilier droit de Béziers et Antoine Battut, troisième ligne d'Auch. Et le retour de Julien Audy…Ce sont des joueurs qui évoluaient ou qui évoluent encore en Pro D2. Cela montre aussi que nous gardons les pieds sur terre et que nous ne ferons pas n’importe quoi. On espère qu’ils progresseront et montreront qu’ils ont largement le niveau du Top 14. On ne recrute jamais par hasard.

Qu’en est-il de l’arrivée de Julien Candelon ?
Ce n’est pas encore officiel mais c’est en bonne voie.

Le site Internet de Montauban a pourtant annoncé son officialisation ce lundi matin…Considérez donc que c’est officiel ! Avec Laurent Labit, nous arrivions à la fin d’un cycle de trois ans. Nous sommes conscients que nous avons un groupe très compétitif avec des jeunes qui ont fait leurs preuves. Au bout d’un certain temps, il est indispensable de renouveler un peu notre groupe et de remettre un peu de fraicheur et de variété pour repartir sur un nouveau cycle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: ITW DE LAURENT TRAVERS   Mar 3 Juin 2008 - 20:53

Vendredi prochain, Montauban va jouer une finale pour l'Europe à Montpellier. La victoire face à Clermont de samedi aura-t-elle donné aux Tarn-et-Garonnais l'allant nécessaire ?
Laurent Travers n'a pas cherché à cacher sa joie au coup de sifflet final du match gagné à l'arraché par les siens sur le leader clermontois qui n'est autre que son ancien club... Un bon coup de tête dans le ballon, symbole de toute sa rage de vaincre. En ancien footballeur, Fabien Fortassin exulte en sautant partout. "Quand l'arbitre nous donne dix mètres de plus, sourit l'heureux buteur montalbanais, bizarrement, j'ai plus la pression. Sur les 40m, face aux perches... je n'avais pas le droit de..."

Avant la venue d'Albi pour le baisser de rideau de cette longue saison, Montauban peut se targuer d'avoir fait chuter tous les gros sur sa pelouse. Tous sauf le Stade toulousain. Un état de fait qui déclenche la fierté légitime de Laurent Travers : "L'engagement la passion, le coeur des joueurs mais aussi la précision notamment sur les phases de conquête... Tout cela montre que notre classement tout au long de la saison n'est pas lié au hasard. Nos résultats ne sont pas dus aux ratés de nos adversaires, mais aussi aux performances des joueurs. J'espère que tout le monde en prendra conscience et que les joueurs en seront récompensés."

A deux journées de la fin, la tentation de tirer les premières conclusions d'une saison marathon est forte. "Certes, nous n'avons pas marqué d'essais depuis trois rencontres, mais si ça gagne comme ça au niveau comptable, c'est toujours quatre points."

Finale passée ou à venir ?

Toujours est-il, malgré trois échecs, Fortassin n'a pas tremblé au moment de donner la victoire aux siens : "Je pensais à ce moment-là à l'essai que nous avions pris et qui est de ma faute. Je ne trouve pas la touche et lance le ballon plein champ. Sur la relance, on prend l'essai..." "Ce qui est bien, reprend Laurent Travers, c'est que nous n'avons pas paniqué. Pour une fois que ça tourne en notre faveur. Maintenant il faut aussi que ça fonctionne sur les deux derniers matchs."

Au bout, il y a l'Europe. Même s'ils s'étaient dit entre eux qu'il ne fallait pas faire de calculs, pas regarder le score de Montpellier, tout le monde a rompu le pacte : "En cas de défaite ce samedi, nous aurions joué une vraie finale européenne à Montpellier, raconte Fabien Fortassin. Mais nous nous étions dits que notre finale à nous elle était face à Clermont, nous l'avons gagné et nous avons mis un pied dans cette première place." "Nous savions que si Montpellier perdait et que nous nous gagnions, reprend Laurent Travers, la saison aurait été jouée ce soir... mais ce n'est pas le cas. D'ailleurs bravo à Montpellier qui emmène le suspense jusqu'au bout. Nous n'avons rien gagner et eux n'ont rien perdu. Ce sera une petite finale vendredi soir, si on perd, il faudra attendre le dernier match."

Finale passée ou à venir... Montauban ne doit pas relâcher la pression. "Si nous nous faisons chiper cette septième place ce serait une énorme déception. Nous avons toujours été dans les sept depuis le début de la saison, analyse encore l'arrière du MTG XV. Cela nous mettrait un énorme coup au moral, mais nous ne voulons pas y croire." Clair, Montauban veut aller chercher ce qui est selon Laurent Travers, "leur Bouclier à eux" .

Rugbyrama - Myriam Périssat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ITW DE LAURENT TRAVERS   

Revenir en haut Aller en bas
 
ITW DE LAURENT TRAVERS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les sosies des joueurs du CO
» Duathlon Saint Laurent le 3 octobre
» Laurent Dechenne sur HPV-Suède
» [Laurent Fignon] Le monde du cyclisme vient de perdre un champion
» Laurent FERRERES Oscar Midol Octobre 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sapiacaine2coeur :: rugby :: mtgxv-
Sauter vers: