sapiacaine2coeur

PASSION RUGBY EN VERT ET NOIR
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ITW MATTHIAS ROLLAND

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: ITW MATTHIAS ROLLAND   Dim 27 Jan 2008 - 13:15

MATTHIAS ROLLAND.
En cette année de bicentenaire de création du département de Tarn-et-Garonne, le deuxième ligne Matthias Rolland honorera son 82e match de championnat sous le maillot montalbanais. « 82 ! Je ne m’en rends pas compte. Cela me parait énorme. Le temps est vraiment passé vite depuis mon arrivée à Montauban. Cela prouve que je ne m’y suis pas ennuyé et que j’y ai passé de bons moments » indique celui qui file allègrement vers les « 100 » qui marque toujours une constance et une fidélité dans la performance. En quatre saisons Matthias Rolland a pu noter tout le travail effectué : « Le club est allé crescendo. On arrive à une époque très importante pour le club. Nous sommes, aujourd’hui, cinquième du championnat. On a fini septième la saison passée. On parle de Montauban comme d’un club reconnu du Top 14. On sent qu’il y a un bel élan autour du MTG XV ». A tel point que des noms circulent comment étant aux portes de l’équipe de France. « Lorsqu’on voit l’ouverture actuelle, avec une dizaine de clubs concernés. On se dit pourquoi pas quelques Montalbanais dans le futur ». Pourquoi pas Matthias Rolland ? « Je veux être performant en club. On verra, ensuite, on verra bien ce qui arrivera ».
DAX PRIS TRES AU SERIEUX
En cette fin d’après-midi, Matthias Rolland ne pensera qu’à honorer sa 82e sélection en « vert et noir » face à Dax. « On se méfie de cette équipe dacquoise qui a perdu de peu à Paris et accroché Albi. Ils sont solides devant, avec une grosse mêlée ». Un match d’autant plus important que Dax est une formation qui joue dans le même championnat que Montauban pour le maintien. « On parfois du mal à négocier ces matchs-là. Il faut vraiment que l’on arrive à franchir ce cap et que l’on ne se relâche surtout pas. Les expériences de l’année dernière doivent nous servir de leçons. On devra aborder ce match pied au plancher pour ne pas s’exposer à une grosse désillusion » conclut le deuxième ligne. Matthias Rolland et ses coéquipiers pourront par ailleurs compter sur le soutien de leurs nombreux supporters pour s’inscrire dans la lignée positive depuis que le dijonnais s’est installé à Montauban…
Rémi-Constant BELREPAYRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: ITW MATTHIAS ROLLAND   Jeu 15 Mai 2008 - 19:42

Matthias Rolland : « Le Stade, c'est la référence » Matthias Rolland a débuté le rugby à l'âge de 5 ans, à Genlis, chef-lieu de la Côte d'Or, près de Dijon où il est né le 2 juillet 1979. « Dans ma famille, il y a une grosse culture rugby. Mon père est originaire de Lézignan et il a joué à XIII et à XV. Il a aussi entraîné, à Dijon et à Genlis », précise le deuxième ligne montalbanais, ex-Columérin (2000-2004). Nous l'avons interviewé avant Stade Toulousain - Montauban, à l'affiche samedi (17 h 30) à Ernest-Wallon.

Quel souvenir gardez-vous de votre passage à Colomiers ?
Fabuleux dans un premier temps. Je suis arrivé juste après la finale 2000 jouée par la génération des Galthié et Sadourny. Je suis entré dans le monde professionnel à la vitesse grand V. Comme entraîneur, Serge Milhas m'a beaucoup apporté. Puis c'est allé decrescendo en raison des problèmes financiers. Nous avions une bonne équipe sur le papier, mais ça c'est mal terminé. Je garde cependant d'excellents souvenirs, notamment des dirigeants historiques comme le regretté Michel Bendichou.

Vous y avez joué avec Jauzion, Albacete et Dusautoir, aujourd'hui toulousains.
Je suis très ami avec Yannick Jauzion. Il crevait déjà l'écran à l'époque et il a encore pris une autre dimension au Stade. Thierry Dusautoir avait fait une énorme saison avant de se blesser. Quant à Patricio Albacete, malgré la barrière de la langue au début, il s'investissait beaucoup. J'ai été marqué par ses qualités humaines et physiques. Le Stade ne s'est pas trompé en les prenant. Ils y ont encore grandi, mais c'étaient déjà de gros joueurs à Colomiers.

Montauban en passe de qualifier pour la H Cup, est-ce une surprise ?
En début de saison, nous souhaitions confirmer notre bonne saison 2006-2007 (Ndlr : 7e, comme actuellement), celle de notre retour dans l'élite, montrer que ce n'était pas qu'un feu de paille. Nous y parvenons et la qualification du Stade pour la finale de Cardiff nous arrange, bien sûr, puisqu'elle offre un ticket pour la prochaine édition au septième. La H Cup, ce serait extraordinaire pour le club et pour les joueurs. Cela nous permettrait de prendre une autre dimension. Maintenant, une surprise ? Nous avions une vraie volonté de progresser tout en sachant que nous serions attendus après notre dernier parcours. D'ailleurs, cette saison, nos résultats sont moins brillants à l'extérieur. Cela dit, nous avons aujourd'hui un jeu plus varié. L'année dernière, nous jouions davantage sur l'euphorie, l'envie. Cette saison, nous sommes concentrés sur un rugby assez complet avec un sens tactique assez développé.

« le stade inspire le respect »
Qu'est-ce qui fait la force du MTG ?

Un groupe qui travaille depuis le titre de Pro D2 (2006) avec le tandem Travers-Labit. Une ossature a été créée. Et des joueurs recrutés dans l'esprit du club ont apporté une plus value.

Quel regard portez-vous sur le Stade ?
Il nous inspire beaucoup de respect. C'est un exemple en terme de réussite sportive. C'est la référence du rugby français. Il n'y a pas photo. Sur un match, nous pouvons les accrocher, mais, sur une saison, ce n'est pas pareil.

Est-ce un match particulier avec la notion de derby ?
Le fait de jouer contre le Stade, c'est un peu particulier. Au-delà de la notion de derby. Elle était davantage présente quand j'étais à Colomiers où nous essayions de nous battre pour exister aux côtés de l'imposant voisin.

Comment aborde-t-on un tel match ?
Comme un autre. Avec beaucoup de détermination. Nous essaierons de donner une bonne image de notre club. Mais nous n'allons pas révolutionner notre jeu parce que c'est le Stade. Nous jouerons comme d'habitude.


--------------------------------------------------------------------------------

En passant par Colomiers
Dix-huit joueurs passés par Colomiers évoluent actuellement en Top 14, répartis dans onze clubs. Seuls Bourgoin, Clermont et Montpellier n'en ont pas. Voici la liste de ces ex-Columérins : Vincent Clément (Albi) ; Raphaël Bastide (Auch) ; Benjamin Lhande et Anthony Salle Canne (Bayonne) ; Benjamin Thierry (Biarritz) ; Farid Sid (Brive) ; Laurent Marticorena et Patrick Tabacco (Castres) ; Sébastien Roque (Dax) ; Jean-Emmanuel Cassin, Matthias Rolland et Jean-Philippe Viard (Montauban) ; Julien Arias et David Skrela (Stade Français) ; Jean-Philippe Grandclaude (Perpignan) ; Patricio Albacete, Thierry Dusautoir et Yannick Jauzion (Toulouse).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
 
ITW MATTHIAS ROLLAND
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chronique de Rodolphe Rolland
» Matthias Sammer
» Rolland Garros 2007
» Intérieur sport Pierre Rolland
» Pierre ROLLAND

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sapiacaine2coeur :: rugby :: mtgxv-
Sauter vers: