sapiacaine2coeur

PASSION RUGBY EN VERT ET NOIR
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LE MTGXV ET L EUROPE

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: LE MTGXV ET L EUROPE   Ven 17 Oct 2008 - 21:40

MONTAUBAN - CLERMONT, ENTREE GRATUITE POUR LES...

>Tous les articles17/10/2008






Dimanche, à 16 heures, lors de la rencontre comptant pour la deuxième journée de la H Cup, Montauban recevra Clermont Auvergne. Lors de ce match, les dirigeants du MTG XV ont décidé que toutes les écoles de rugby et tous les jeunes de moins de 17 ans bénéficieront de l’entrée gratuite.
Rémi-Constant BELREPAYRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: 1er acte a SAPIAC   Dim 19 Oct 2008 - 12:07

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: LE MTGXV ET L EUROPE   Lun 20 Oct 2008 - 15:11

MONTAUBAN PASSE PRES DE LA VICTOIRE FACE A CLERMONT.






A Sapiac : Clermont Auvergne bat Montauban Tarn-et-Garonne XV par 24 à 19 (mi-temps : 17 à 12)

Pour Montauban : 1 essai Battut (54e) ; 4 pénalités(7e, 12e, 16e, 36e) et 1 transformation Mitu

Pour Clermont : 3 essai Nalaga (2e, 72e), Audebert (22e) ; 1 pénalité (11e) et 3 transformations James.

Arbitre : M. Chris White (Angleterre).

MONTAUBAN : Dalla Riva ; Audrin, Viard (Fortassin 65e), Jahouer (cap), Delasau ; (0) Lespinas, (m) Mitu (Audy 76e) ; Battut, Clarkin, Caballero (Boutaty 51e) ; Frost (Murray 46e), Ghezal ; Adams (Sa 46e), Mach (Parriel 74e), Schvelidze (Delboulbès 57e).

CLERMONT : Baby (Floch 34e puis Mignardi 76e) ; Nalaga, Canale, Baï, Malzieu ; (0) James, (m) Mignoni ; Audebert, Vermeulen (cap), Bonnaire ; Samson (Jacquet 53e), Pierre ; Roux, Cabello, Davison (Domingo 29e).

Des le coup d’envoi, les clermontois ont montré leur envie de rattraper immédiatement leur premier échec initial en H Cup face à Sale, en se ruant à l’attaque. Après une première initiative côté gauche, l’attaque rebondit sur l’autre côté pour l’essai de Nalaga en coin. L’entame parfaite des visiteurs n’allait pas anéantir les envies tarn-et-garonnaises, avec la volonté de montrer que leur courte défaite au Munster n’était pas que le fruit du hasard. Le jeu s’équilibré et Petre Mitu maintenait son équipe au contact en transformant trois pénalités. Une nouvelle initiative de Nalaga allait semer la panique dans la défense locale et aboutit au deuxième essai d’Alexandre Audebert. Deux équipes portées sur le jeu d’attaque qui rendent ce match agréable à suivre. Montauban domine en mêlée et Mitu rajoute des points au pied. A la mi-temps, 17 à 12 pour les Auvergnats. Tout restait possible.
En début de deuxième période Clermont fait le forcing , mais se heurte à la défense locale, bien en place. De nombreux ballons perdus en route donnent un aspect décousu à la rencontre. Yoan Audrin allait trouver l’ouverture sur ballon joué au pied par lui-même, il récupérait le cuir et finalement Antoine Battut finissait entre les poteaux et avec la transformation de Mitu prenait pour la première fois l’avantage au score (54e). Clermont allait finalement s’imposer en fin de partie, grâce à un essai en force de Nalaga. Montauban, comme la semaine précédente obtient le bonus défensif.
Rémi-Constant BELEREPAYRE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: ITW DE LAUENT LABIT   Lun 20 Oct 2008 - 15:22

MONTAUBAN / LAURENT LABIT :

« Livrés à nous-mêmes »
Jeremy DESOBLIN - lundi 20 octobre 2008 - 10h23

Après une semaine agitée en coulisses, Montauban a chuté de peu dimanche à Sapiac contre Clermont en H Cup. L’entraîneur Laurent Labit, visiblement fatigué des difficultés extra-sportives, ne veut pas se décourager.

A lire aussi :


>>> Le compte-rendu du match



De notre envoyé spécial à Montauban,

Laurent Labit, que vous a-t-il manqué pour vous imposer contre Clermont (19-24) dimanche ?
Nous avons réalisé une très mauvaise entame de match. Nous avons été approximatifs, pas assez précis. A ce niveau de la compétition, cela ne pardonne pas. Nous avons cafouillé dès le coup d’envoi. On perd une touche alors que les Clermontois n’ont même pas de contre. Et juste derrière, on prend un essai.

Vous avez ensuite relevé la tête…
Oui, nous avons ensuite refait surface un petit peu. On a senti que nous pouvions les mettre en difficulté. On le savait. Une fois que nous avons repris le score, il nous a manqué à nouveau, peut-être, de l’expérience et la lucidité pour pouvoir gagner le match.

Comme face au Munster (19-17), vous perdez d’un rien cette rencontre…
Oui, on a le niveau. Il y a huit jours, tout le monde se demandait ce que l’on faisait là. Aujourd’hui, on voit que l’on peut participer à cette compétition et rivaliser avec les meilleurs. Mais ce sont deux matchs complètement différents. Au Munster, nous avons eu beaucoup de courage mais nous avons défendu pendant 80 minutes. Contre Clermont, nous avons produit des choses intéressantes et nous aurions pu gagner le match si nous avions mieux utilisé certains ballons.

C'est-à-dire ?
Au lieu de rendre des ballons au pied, nous aurions pu les mettre encore plus sous pression en fin de première période. Nous aurions dû aussi essayer de ne pas commettre toutes ces fautes en fin de match. Nous avons été notamment pas mal pénalisés dans le jeu au sol.

« Continuer à faire notre boulot »

La suite de la H Cup vous servira-t-elle surtout à prendre du plaisir et à continuer votre apprentissage ?
Bien entendu. Notre objectif dans cette Coupe d’Europe, surtout dans cette poule, était d’acquérir de l’expérience et de faire progresser nos joueurs individuellement et collectivement pour l’appliquer dans le championnat. Après deux gros matchs, nous allons voir si nous sommes capables de continuer sur le même rythme en championnat avec un autre match contre Clermont ce week-end. Ce sera difficile mais nous irons avec les mêmes objectifs que dimanche, à savoir prendre de un à quatre points.

La crise que traverse actuellement le club pèse-t-elle sur les épaules de vos joueurs ?
Si je veux me rassurer, je vais répondre non. Mais logiquement, je vais dire que oui. Ça fait quelques semaines, voire quelques mois, que nous sommes livrés à nous-mêmes. On s’est recentré uniquement sur le sportif. C’est sûr que nous ne sommes pas aidés par une partie du club, la municipalité et le conseil général. Mais c’est comme ça. Sportivement, nous sommes au rendez-vous et nous espérons que la suite du club le sera aussi un jour.

Cette situation vous lasse-t-elle ?
C’est vrai que ça traine. A partir d’un moment, ça use. Nous avons du mal à faire désormais confiance à qui que ce soit. On va voir comment ça se passe mais ce qui est sûr, c’est que nous, joueurs et membres de l’encadrement, nous allons continuer à faire notre boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: ITW DE LAURENT TRAVERS   Lun 20 Oct 2008 - 15:28

Montauban : Laurent Travers amer
Rédaction Rugby365.fr - lundi 20 octobre 2008 - 10h52



Après une semaine agitée en coulisses, Montauban a chuté de peu dimanche à Sapiac contre Clermont en H Cup. L'entraîneur Laurent Travers revient sur ce match et évoque les difficultés extra-sportives de plus en plus difficiles à vivre.


Laurent Travers, une nouvelle fois, votre équipe est passée près de la victoire dimanche contre Clermont…
Oui, on y a cru, comme on y a cru la semaine dernière. Cela fait deux fois qu'on ne passe pas très loin, pour une équipe qui soi-disant, mettait une équipe bis ou lâchait la Coupe d'Europe, on a pu montrer encore que ce n'était pas notre façon de faire. On a montré une image de Montauban qui est celle qu'on aime montrer : celle d'une équipe qui ne lâche rien, solidaire, avec un état d'esprit irréprochable. Après, ça ne suffit pas, maintenant il va falloir ouvrir le compteur des victoires. C'est bien beau de dire qu'on ne lâche rien mais on est avant tout des compétiteurs.

Que vous manque-t-il pour inverser la tendance ?
Ce qui nous manque, c'est ce que les autres ont. C'est ce moment où ils arrivent à concrétiser sur des temps forts. Nous, on a deux trois ballons où on a un temps fort mais on ne marque pas. Il y a des moments où on gratte et on se fait sanctionner, il y a des moments où eux grattent et ne se font pas sanctionner, il va falloir regarder la vidéo et voir d'où ça peut venir. Mais ne cherchons pas d'excuses ailleurs, essayons de faire ce qu'il faut pour qu'on puisse s'améliorer le week-end d'après.

Avez-vous quelque chose à redire sur la séquence qui amène le troisième essai ?
Je ne reviens pas là-dessus. Il y a en-avant qu'il ne le voit pas. Nous, on l'a vu. Qui a raison ? Qui a tort ? Le match est perdu donc on ne va pas revenir là-dessus. Les week-ends se suivent et j'espère ne se ressembleront pas.

Les problèmes financiers du club nuisent-ils aux résultats de l'équipe ?
Il ne faut pas se chercher des excuses. Mais cela y contribue, il y a une ambiance qui n'est pas facile à vivre dans le club. Il ne faut pas oublier que les joueurs sont des salariés, c'est leur métier. Il y a dix ans, on était plus réactif, là on ne l'est plus. Ils ont des emprunts, ils ont des enfants comme tout le monde. C'est normal qu'ils se soucient de l'avenir de leur entreprise. On peut comprendre qu'à un moment la tête ne soit plus forcément dans le sportif. C'est à nous de faire ce qu'il faut en répondant sur le terrain, en espérant qu'en coulisses, ils font ce qu'il faut aussi parce que c'est très pesant.

Comprenez-vous ce qui se passe dans le club ?
On aimerait comprendre. Vous savez nous, on est avant tout salariés, donc on ne peut pas se permettre de dire tout ce qu'on pense, je vous le dis très franchement, sinon on lâcherait très facilement. Ce qu'il y a de sûr, c'est que si on pouvait comprendre, on essaierait d'aider. Il y a des moments où on croit comprendre et il y a des bouleversements de l'autre côté. Maintenant, on cherche plus à comprendre mais il nous tarde de savoir.

Propos recueillis par JD à Montauban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: LE MTGXV ET L EUROPE   Mar 21 Oct 2008 - 17:31

Sapiac. Au MTG XV, les vestiaires étaient fermés
Mouvement d'humeur à Sapiac, après le match face à Clermont.



Les joueurs du MTG XV ont décidé de serrer les rangs et de rester entre eux après le match.Pas de cadences infernales hier après-midi à Sapiac. Les remplaçants de dimanche et les joueurs qui n'avaient pas été utilisés pour la venue de Clermont ont participé durant une paire d'heures à une série de jeux et d'exercices (Laurent Travers prenant même la tunique de joueur pour l'occasion) qui a permis de maintenir une certaine harmonie au sein d'un groupe qui, dimanche après le match disputé face à Clermont, avait décidé, par avance, d'interdire l'accès des vestiaires aux dirigeants et autres représentants politiques. C'est Laurent Labit qui livre les explications relatives à un phénomène sans doute unique dans l'histoire du MTG XV.

- Pourquoi avoir décidé d'une telle interdiction ?

« Tout simplement parce que ça fait quelques semaines que nous travaillions quasiment tout seuls et nous avons choisi ce mouvement pour bien faire comprendre que dans, cette période un peu particulière, nous ne comptons que sur nous-mêmes. Le groupe des joueurs et le staff d'encadrement doivent se débrouiller comme ils le peuvent. Ne voyant personne de toute la semaine qui précède le match, nous ne voyons pas très bien pourquoi le dimanche, quand il y a trois caméras et quatre appareils photos, on ouvrirait en grand les vestiaires. »

- Vous souhaitiez faire passer un message fort ?

« Les choses sont claires et nettes. Tout le monde sait parfaitement ce que nous attendons, tout le monde connaît parfaitement la situation du club. Quand cette situation sera rétablie et disons normale, les choses redeviendront comme avant. »

- Cette fois, les joueurs qui étaient restés un peu dans l'ombre ont décidé de réagir. Pourquoi ?

« Au bout d'un moment, on peut très bien comprendre leur mouvement de révolte logique. ça fait quelques semaines maintenant qu'on leur dit de ne pas trop s'inquiéter mais ils ne voient rien venir si ce n'est de très nombreux éclairages sur la situation du MTG XV accompagnés de déclarations en nombre conséquent. Pour l'instant, ce que nous avons défini, c'est que nous voulons nous recentrer que sur nous-mêmes et sur les choses du terrain. C'est pour ça que, dimanche, nous avons décidé de rester entre nous. C'est tout. »

- Bientôt, un nouveau président va être élu à la tête du MTG XV, quels sont vos espoirs et vos souhaits ?

« J'espère une fois encore que tout va pouvoir rentrer dans l'ordre et que le club pourra reprendre sa marche en avant qu'il a entreprise depuis trois saisons maintenant. J'espère, aussi, que l'on pourra travailler en toute sérénité et que le MTG XV se débarrassera de tous ses problèmes qui freinent son avancée. »

- Sportivement le MTG XV n'a plus gagné un match depuis un mois. La situation en coulisses y est-elle pour quelque chose ?

« Tout ce qui a eu lieu ces dernières semaines n'a pas été fait pour avoir une certaine tranquillité d'esprit nécessaire au bon fonctionnement du groupe. C'est certain. Depuis un mois, on est allé à Paris, au Munster et on a reçu Clermont qui jouait son avenir immédiat en H. Cup. C'est quand même du très haut niveau. Pour moi, il n'y a pas de quoi s'affoler au niveau sportif proprement dit. Je suis confiant. »

(Propos recueillis par Jean-Philippe Laulan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE MTGXV ET L EUROPE   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE MTGXV ET L EUROPE
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Eurock climbing : Le tour d'Europe des sites d escalade
» Championnat d'Europe FITA : Rovereto (ITA)
» Boeing 737-73V Europe Airpost F-GZTC le 10.05.10
» [Europe 2010-11] Les clubs français en Coupe d'Europe
» Championnat d'Europe de débardage à cheval 18 et 19 juin (71)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sapiacaine2coeur :: rugby :: mtgxv-
Sauter vers: