sapiacaine2coeur

PASSION RUGBY EN VERT ET NOIR
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 FUTUR PRESIDENT DU MTGXV

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Lun 20 Oct 2008 - 21:07

Mercredi, un nouveau président au Montauban TG



Cette semaine, Montauban évacuera enfin l'une de ses deux crises, celle qui a sévi trop longtemps à la direction du club. Grâce à une talentueuse médiation, un compromis aurait été trouvé avec l'actionnaire principal Havis et le comité directeur de mercredi soir devrait porter à la présidence Jean-Charles Bordaries, une personnalité du monde artistique qui est notamment président du festival de jazz.

Reviendra à Jean-Charles Bordaries, qui eût préféré fêter hier son 60e anniversaire par une victoire, le soin de trouver à son tour un autre compromis, tout aussi délicat, avec la DNACG à laquelle il présentera les comptes le mois prochain. Il y a de fortes chances que le déficit soit réduit au point que l'exercice 2007-2008 sera validé par les contrôleurs de gestion. Il conviendra cependant de dissiper plus tard les inquiétudes sur l'exercice 2008-2009...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Mar 21 Oct 2008 - 17:37

Jean-Charles Bordaries attend des éclaircissements comptables
Pressenti pour devenir président du MTG XV, Jean-Charles Bordaries a souhaité hier apporter quelques précisions: «Dans un contexte que tout le monde connaît, très difficile, j'ai accepté, dans l'intérêt du club, de répondre favorablement aux sollicitations dont j'ai fait l'objet. Je suis honoré de cette confiance d'ailleurs renouvelée par de nombreux soutiens, en particulier de Daniel Havis, principal actionnaire et partenaire du club, et de Jean-Michel Baylet. Par ailleurs, à ce jour, je n'ai pas eu d'opposition formulée d'autres parties concernées. Soucieux d'une position fédératrice, je travaille actuellement sur le dossier administratif qui présente encore des zones d'ombres. En effet, en l'absence de l'expert-comptable retenu à l'étranger, des pièces manquent. Si les éclaircissements que je demande me sont apportés, m'amenant à devenir président, ce sera pour l'avenir du club, dans son unique intérêt et dans le respect de tous ceux qui l'ont bâti depuis plus de 100 ans.»

La DNACG attend du MTG qu'il se dote en effet d'une nouvelle gouvernance afin de pouvoir arrêter les comptes 2007-08. Dans l'attente d'un conseil d'administration, rendez-vous est fixé devant les gendarmes des finances au 12 novembre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Jeu 23 Oct 2008 - 18:04

Sapiac : un nouveau patron à la tête du Montauban TG
Hier au terme d'une journée à rebondissements, Raymond barrière, le dernier président de l'USM est devenu le 5e patron du MTG XV. Explications.






Raymond Barrière, président de l'USM auMTG...Photo DDM, Chantal LongoLe conseil d'administration du MTG XV a élu hier soir Raymond Barrière président, désignant Patrick Vianco comme vice président.

Le dernier président de l'USM (amateur) devient ainsi le 5e patron du club Sapiacain après Jean-Louis Piccin, Patrick Bardot, Jacques Doumenge (intérim à deux reprises) et Daniel Havis.

Ce dernier, après avoir essuyé un vote de défiance pour avoir proposé de solliciter une expertise judiciaire sur les comptes de la saison 2007-2008 que la DNACG attend toujours, avait proposé que lui succède un profil jugé fédérateur en la personne de Jean-Charles Bordaries.

Depuis la fin de la semaine dernière, et ce malgré une étonnante entreprise de démolition pilotée par le maire de Montauban, le nom avait finalement par gagner l'unanimité des administrateurs décidés à valider le candidat du principal actionnaire.

des zones d'ombre
Mais hier soir, tout ne s'est pas passé comme prévu… Présent au début du conseil d'administration, Jean-Charles Bordaries a exprimé la déclaration suivante : « Tout d'abord qu'il me soit permis de rappeler quel est mon positionnement, dans une affaire difficile pour laquelle je ne porte aucune responsabilité. En effet c'est au mois de septembre que l'actionnaire majoritaire m'a demandé si j'acceptais d'intégrer son équipe, comme bénévoles, pour faire partie d'une « commission développement » d'une part et faire des propositions pour les actions de communication interne et externe du MTG d'autre part. J'ai répondu oui.

C'est la raison pour laquelle j'ai pris connaissance de l'épineux problème que rencontre le MTG aujourd'hui. À la suite de la crise survenue lors du vote de défiance à l'égard de l'actionnaire majoritaire le 15 octobre, j'ai été approché pour essayer de rassembler. J'ai accepté la mission. Des fuites ont eu lieu, ce que je ne souhaitais pas, elles ont transformé une tentative en réussite et un inconnu dans le monde du rugby en président du MTG. C'était aller un peu vite en besogne. C'est la raison pour laquelle je me suis exprimé dans la Dépêche du midi du 21 octobre pour préciser qu'il subsistait des zones d'ombres et que je ne prendrai pas de décisions tant qu'elles ne seraient pas éclaircies. Aujourd'hui, je ne dispose pas des éléments qui me permettent d'accepter cette lourde responsabilité et je décline l'offre qui m'était faite de devenir le président du MTG. »

un calendrier d'urgence

ENTRE « historiques »
Suite à quoi Jean-Charles Bordaries s'en est allé. Après quoi, sous la présidence intérimaire du doyen Jacques Doumenge, Pierre Belloc et Bernard Rey ont chacun proposé que soit porté à la présidence Patrick Vianco. Ce dernier, tant pour des raisons personnelles que professionnelles, a argumenté son refus de porter l'étendard tout en avançant qu'il accepterait de travailler au chevet du club. Dans la foulée, Norbert Ferral désignait alors Raymond Barrière, élu à l'unanimité des présents. « Ce n'était pas prévu » avoue le nouveau président. « Il fallait impérativement quelqu'un, je suis celui-là mais ce n'est pas cela l'important. Il y a urgence à arrêter les comptes 07/08 et à rétablir la confiance de tout le monde… »

Même son de cloche chez Patrick Vianco, à son tour élu vice-président. « Il fallait un président. Finalement je suis content que la solution soient venues des historiques, vieux copains, issus de l'histoire de cette maison qu'est Sapiac. Maintenant il faut trouver des sous. On va s'y atteler… »

ET MAINTENANT ?
L'urgence ne fait aucun doute. Depuis le 15 octobre la DNACG se montre patiente même si une amende pend au nez du club. Les nouveaux dirigeants se retrouveront le 5 novembre pour un nouveau conseil d'administration, sachant qu'ils ont jusqu'au 12 novembre pour présenter un budget à la DNACG suite à quoi ils seront convoqués le 11 décembre pour s'expliquer et entendre le verdict avant une assemblée générale capitale avant Noël. Validation et poursuite en Top 14 ? Rétrogradation en proD2 ? Dépôt de bilan ? Tout est possible à ce jour.

Pendant ce temps, joueurs et entraîneurs préparent leur déplacement à Clermont. Ils seront accompagnés par leur nouveau président. En revanche, une incertitude planait hier soir sur l'avenir de Pierre Belloc, vice-président actuel faisant office de directeur général (qu'il fut avec Patrick Bardot). Avant l'ouverture du conseil d'administration, il a expliqué son intention de démissionner de la vice-présidence, ne cachant pas son envie de prendre un grand recul prochainement.

Toutefois, Raymond Barrière et l'ensemble des administrateurs lui ont demandé formellement de rester encore fidèle au poste. Il se murmurait hier soir tard du côté de Sapiac que le poste de manager, disons de directeur sportif pourrait lui être proposé si besoin. En cohérence avec le souhait des « historiques » de resserrer les rangs de la famille, malgré tout.


--------------------------------------------------------------------------------

Jean-Michel Baylet: «A l'impossible nul n'est tenu»
Jean-Michel Baylet, président du conseil général, communique : « La situation du MTG et les événements de ces derniers jours nécessitent quelques explications. Après avoir beaucoup échangé avec Daniel Havis sur les comptes du club et la gouvernance, ce dernier ayant essuyé un vote de défiance, j'ai pris l'initiative d'explorer toutes les solutions possibles pour sortir le club de la crise. C'était la priorité. Il y avait urgence car il y avait une situation de blocage au sein du conseil d'administration. Tout naturellement, je me suis investi à rétablir le contact entre les administrateurs historiques et leur ancien président, propriétaire du club.

A cette occasion, je leur ai fait savoir que Daniel Havis souhaitait porter Jean-Charles Bordaries à la présidence. J'ai aussi abordé avec eux la situation financière car je m'étais permis de demander à la Ligue Nationale de Rugby de se montrer attentive et compréhensive à l'égard du club. Tout cela dans le seul souci de sauver le MTG. À partir de là nous avons travaillé à la présentation des comptes. Nous sommes parvenus à une situation acceptable au regard de la DNACG. Je regrette que dans le même temps, le maire de Montauban se soit montrée hostile à la présidence souhaitée par Daniel Havis qui semblait pourtant faire consensus.

En, ce qui me concerne, je n'ai jamais mélangé la politique et le rugby. Hélàs je constate donc que tous mes efforts qui n'avaient comme objectif que d'accompagner le MTG et de créer les conditions pour qu'il puisse sortir de cette passe difficile n'aient pas été compris par certains. A l'impossible nul n'est tenu... Je le regrette. Bien entendu le conseil général continuera à œuvrer pour que le club phare du département porte haut ses couleurs. Et je souhaite bon vent au MTG.»


--------------------------------------------------------------------------------

Daniel Havis: «Mes actions sont à vendre en bloc»
Joint hier soir par téléphone, Daniel Havis n'a pas souhaité apporter de commentaires particuliers aux événements de la soirée. Mais n'a pas caché ses intentions: «Dans la mesure où je n'ai pas donné mon accord pour ce qui s'est passé, que l'on n'a pas sollicité mon avis, et que je ne connaîs pas le nouvel élu, je n'ai pas d'a priori même si je n'oublis pas qu'il fait partie de ceux qui m'ont défié. De toutes façons on se retrouvera à l'assemblée générale et il faudra alors qu'il m'explique, en qualité de principal actionnaire ayant pouvoir de voter pour ou contre, le compte-tenu de son programme, mais aussi comment il aura béquillé les comptes de 2007-2008, et comment il aura bouclé le budget 2008-2009 autrement que par de la cavalerie. En espérant que la DNACG lui aura permis d'en arriver là...

Personnellement, j'ai payé plus que j'aurais du à ce jour puisque j'ai déjà honoré les deux tiers du partenariat. Je verserai le troisième tiers quand débutera le troisième tiers de la saison.

Enfin, je veux dire à Monsieur Barrière et à ses colistiers que s'ils ont une possibilité de déveloper le club, je ne veux surtout pas les empêcher de réussir. J'ai tout fait pour sauver le MTG dans des dispositions honnêtes et gages d'avenir. Certains ont considéré qu'il fallait faire autre choses. Je ne suis l'empêcheur de vivre aussi je le dis haut et fort, que celui qui veut racheter le club sache que la totalité de mes actions (55%M) sont à vendre en un seul bloc. Sans quoi nous nous retrouverons tous à l'assemblée générale (1)...

(1) En principe mi-décembre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Ven 24 Oct 2008 - 17:52

MTG. Raymond Barrière: « Nous agissons dans l'urgence»
Le nouveau président du MTG XV se livre avant le match qui opposera l'équipe tarn-et-garonnaise à Clermont, demain à 14 h30 .
I y a quelques jours de cela, à la sortie de l'aéroport de Blagnac, au petit matin, Raymond Barrière conduisait le bus chargé de ramener les joueurs du MTG XV, de retour d'Irlande, à Sapiac. Depuis quelques heures maintenant, (notre édition d'hier), Raymond Barrière a été placé au volant du MTG XV. Une charge que le principal intéressé n'avait pas prévu d'occuper dans l'immédiat, même si dimanche dernier au terme du match disputé face à Clermont, il nous confiait dans les coulisses de Sapiac : « Je veux toujours m'investir pour le rugby à Montauban en aidant notamment mes amis de l'Association USM ». La suite on la connaît…

Hier matin, celui que tout le monde appelle « Nanou » dans le monde de l'ovalie faisait part de ses états d'âme et de ses projets avant de se lancer dans une bataille destinée à maintenir le MTG XV au sommet de l'élite du rugby français. Son match le plus difficile à disputer. Et, si possible, à gagner.

- Comment êtes-vous devenu président un peu malgré vous ?

« Au départ, c'est Jean-Charles Bordaries qui avait été pressenti avec l'aval notamment de Daniel Havis l'actionnaire majoritaire du club pour occuper le poste de président. Tous les membres du conseil d'administration étaient bien décidés à voter pour lui. L'unanimité lui était promise. Son nom bénéficiait d'un très large consensus. Mais en tout début de séance dudit conseil d'administration, Jean-Charles Bordaries a indiqué que, pour des raisons diverses et motivées, il ne souhaitait plus se présenter à l'élection et occuper la présidence du MTG XV. »

- Comment les choses se sont alors enchaînées ?

« On a alors évoqué les noms de quelques personnes au sein du conseil d'administration susceptibles de prendre la présidence du MTG XV. Il fut alors décidé que Patrick Vianco et moi-même nous assurerions, pour le moment et au moins jusqu'à mi- décembre date de la prochaine assemblée générale du MTG XV, la direction et la bonne marche du club. Le conseil d'administration a alors entériné ce choix qui a été dicté par le retrait de Jean-Charles Bordaries. »

Il s'agit donc d'une situation temporaire ?

« Absolument, avec Patrick Vianco nous intervenons dans l'urgence pour maintenir le MTG XV à flots. La prochaine assemblée générale de décembre sera peut-être amenée à prendre d'autres décisions très importantes. Nous sommes dans l'immédiat, pas encore dans la durée. Ce qui nous intéresse c'est le présent. »

Il faut donc décider de mesures à prendre le plus rapidement possible ?

« C'est certain. Au niveau sportif, nous n'avons pas trop d'inquiétudes. Les joueurs et leur encadrement ont prouvé, jusqu'à aujourd'hui, qu'ils faisaient bien leur boulot dans des conditions assez difficiles. Il faut leur redonner confiance et les épauler du mieux possible Ils ont fait leur travail de très belle manière alors qu'ils se sentaient quasiment abandonnés par les décideurs du club. Au niveau des finances, les choses sont moins faciles à gérer. La première marche pour nous, c'est d'arrêter les comptes de la saison 2007-2008 avec l'expert-comptable. Ensuite de les soumettre au conseil d'administration pour approbation et puis il y a un rendez-vous le 12 novembre avec les représentants de la DNACG qui se rendront à Montauban pour clôturer l'exercice antérieur. »

Que donnent à penser les premiers éléments sur ce budget 2007-2008 ?

« Je ne peux pas encore me prononcer pleinement sur ce paragraphe. Nous sommes en train d'étudier dans le détail tous les chiffres et les opérations comptables. Je pense qu'à partir de la semaine prochaine, avec le retour d e l'expert-comptable, nous devrions savoir ce dont il en retourne très exactement. De toute manière, il faut que ça passe. J'ai relativement confiance. Après, nous nous pencherons sur l'exercice suivant mais il faut d'abord franchir le premier obstacle. »

Daniel Havis, votre prédécesseur, n'a guère applaudi à votre nomination. Il a même des mots sévères à votre égard, qu'en dites-vous ?

« Lors d'un précédent conseil d'administration, il ya quelques jours de cela, nous n'avons pas voté contre Daniel Havis, nous avons voté contre la proposition qu'il faisait de nommer un expert judiciaire pour passer au crible les opérations financières du club. On estime que dans ce dernier, il ya des comptables et des experts-comptables qui font très bien leur travail, qui peuvent sortir des comptes qui peuvent être lus et approuvés par la DNACG. Pour le reste, je ne veux pas polémiquer en sachant que je ne recherchais absolument pas la présidence, je n'ai fait que suppléer celui qui s'est retiré à la dernière minute. Je ne souhaite qu'une chose, c'est que Daniel Havis change d'idée continue à aider le MTGXV, je ne veux pas m'emparer du club. Nous avons besoin de tout le monde pour avancer. Je ne veux pas rentrer dans ce type de querelles. S'il est toujours majoritaire à l'assemblée générale et qu'il ne souhaite plus ma présence, ce n'est pas grave. Moi je suis venu pour aider le club avec des amis et essayer de le maintenir au plus haut niveau. Ce n'est pas ma personne qui compte. »

Quel va être le rôle de Pierre Belloc ?

« Pour l'instant (1) il réfléchit et je ne connais pas encore sa position. Il faut donner du temps au temps. Ne pas agir sur un coup de tête, garder le recul nécessaire et indispensable. »

Propos recueillis par Jean-Philippe Laulan.


(1) Pierre Belloc nous a indiqués hier après midi qu' « il était en pleine réflexion quant à son avenir au sein du MTGXV et qu'il serait demain à Clermont avec l'équipe et les dirigeants».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Ven 14 Nov 2008 - 13:40


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
maxisapiac



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Sam 15 Nov 2008 - 15:02

ah ça ne ferait pas de mal au niveau du budget !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Dim 16 Nov 2008 - 13:07

Tu as raison l association des 2 va nous permettre d avoir un budget un peu plus consequent et surtout ils vont pereniser le club et ça c est cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Localisation : Bondigoux
Date d'inscription : 26/06/2006

MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Dim 16 Nov 2008 - 13:17

Publié le 15/11/2008 10:56 | Alain BAUTE et Jean-Philippe LAULAN
Top 14. Montauban. Bardot-Havis, ticket gagnant
Jeudi prochain, un nouveau conseil d'administration permettra d'entériner le retour de l'ancien président du club sapiacain.



DDMQuarante-huit heures après le déjeuner de la réconciliation organisé par Jean-Michel Baylet à Paris, avec Patrick Bardot et Daniel Havis, les deux anciens (mais récents) présidents du MTG XV se sont retrouvés à nouveau hier soir dans la capitale.

À la fois pour travailler dans le détail leur projet commun, mais aussi pour communiquer, d'une même voix, sur ce rapprochement que des milliers de Sapiacains appelaient de leurs vœux.

Les choses sont dites nettement et sans détour par Patrick Bardot : « Avec Daniel Havis, nous souhaitons jouer la même partition, même si nous le reconnaissons tous les deux, il y a eu plusieurs couacs ces derniers temps. Nous devons les effacer et œuvrer désormais dans le seul intérêt du MTG XV ».

Bardot président, Havis vice-président
Des propos entérinés par Daniel Havis lui-même qui relève : « On est désormais tourné vers l'avenir avec tous les problèmes qui y sont directement liés. Dans un premier temps, nous nous appliquons à évacuer les problèmes qui s'étaient multipliés ces derniers temps, avec les conséquences que l'on connaît… ».

Jeudi prochain, lors d'un nouveau conseil d'administration du club, la nouvelle organisation du MTG XV se dessinera. « Il nous faut tout de même l'aval des administrateurs » souligne au passage Patrick Bardot qui devrait normalement reprendre les commandes du club Sapiacain.

De son côté, Daniel Havis étant appelé à occuper un poste de vice-président comme certainement Patrick Vianco.

Un nouveau conseil d'administration
Comme l'ont confirmé les deux hommes hier après-midi, le « conseil d'administration est appelé à changer. Il y a des renouvellements dans l'air. Une évolution est indispensable. Nous accueillerons des personnes de tout bord politique et de sensibilités professionnelles différentes afin de faire fonctionner sereinement le club ».

Bien sûr, Patrick Vianco, toujours vice-président, occupera une place en relation directe avec la gouvernance. Jacques Doumenge demeurera le doyen et, à côté des historiques, de nouveaux administrateurs devraient faire leur apparition dans le tour de table. Jean-Charles Bordaries, reconnu pour ses compétences dans les domaines du marketing et de la communication, est pressenti.

Ouverture du capital, augmentation du sponsoring
Pour illustrer ce renouveau, lors du conseil d'administration de jeudi, il sera procédé à une ouverture du capital en direction du grand public et des supporters du MTG XV. Patrick Bardot et Daniel Havis proposent qu'ils soient regroupés au sein d'une association, « Les Amis de Sapiac », qui aurait ainsi droit au chapitre des voix par la suite (10 € l'action).

Le sponsoring sera également amplifié. « Pour la première fois, soulignait Patrick Bardot, nous avons une lisibilité sur trois saisons. C'est historique pour le MTG XV. » En effet, le principal partenaire du club… la Matmut, dont le PDG est… Daniel Havis, entend ancrer dans le temps son accompagnement du développement de l'entreprise Sapiacaine. « Je confirme que nous nous engageons sur trois saisons, dont celle en cours… » a avancé Daniel Havis.

De plus, des sponsors importants qui s'étaient éloignés du club ces derniers mois vont revenir vers le MTG XV ont assuré les deux hommes.

« Par le biais du conseil d'administration, nous allons essayer de mettre en place une organisation plus percutante au niveau du marketing afin de franchir un palier supplémentaire de fonctionnement. Le rugby évolue constamment et nous souhaitons faire une proposition allant dans ce sens » a précisé Patrick Bardot.

« Mieux vaut rassembler que diviser »
Ainsi donc le tandem Bardot-Havis apparaît-il comme le ticket gagnant et garant de l'avenir du MTG XV. Une réconciliation qui n'est pas sans réjouir son artisan, Jean-Michel Baylet. « Quand j'ai vu que pour des histoires de blocage entre des hommes le MTG était en danger de mort, j'ai décidé d'agir en responsable départemental, et passionné de rugby. Car il était impensable d'assister à cette agonie sans essayer de la stopper. Dans la discrétion, je suis allé à la rencontre des uns, des autres, pour tenter de rassembler, de lever les ambiguïtés et de museler les polémiques créées de l'extérieur. Tout est bien qui finit bien et je suis très heureux aujourd'hui que Patrick Bardot et Daniel Havis se soient retrouvés dans l'intérêt supérieur du club, dans leur passion commune qu'ils ont pour le maillot vert et noir. Je préfère œuvrer à rassembler qu'à diviser ? et c'est cela la raison d'être d'un homme politique. Désormais, le MTG est doté d'une gouvernance étoffée et s'appuiera bientôt sur un conseil d'administration renforcé. Compte tenu du rayonnement de l'équipe et de l'excellent travail des entraîneurs, toutes les conditions sont maintenant réunies pour ancrer encore plus solidement ce véritable club fédérateur du département dans l'élite. Je souhaite remercier le directeur Pierre Belloc pour avoir su courageusement tenir la barre dans la tempête, et l'actuel président Raymond Barrière pour son sens du dévouement… »

Jeudi prochain, tous se retrouveront pour écrire, ensemble cette fois, une nouvelle page de l'histoire du MTG. Une histoire d'Hommes…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sapiacaine2coeur.editboard.com
maxisapiac



Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 15/09/2007

MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   Lun 17 Nov 2008 - 20:03

je suis heureux

les gros sponsors vont revenir
espéront qu'il y aura EADS(airbus)

vive le MTG XV

merci Bardot et Havis pour avoir ouvert votre coeur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: FUTUR PRESIDENT DU MTGXV   

Revenir en haut Aller en bas
 
FUTUR PRESIDENT DU MTGXV
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Construction du futur VOYAGEENMOG
» [Le Havre] Le futur Centre de la mer
» Futur Burg-Man 125
» [Le Havre] Futur hôtel de police
» Le TER du futur sur les rails !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
sapiacaine2coeur :: rugby :: mtgxv-
Sauter vers: